Présentation

 

Date de création : 1996

 

Ordonnance et numéro d’agrément : n°530/040 du 20 janvier 1997.

La Maison de la Presse a été inaugurée le 14 Mai 1997. Le 5 mai 2007, lors de la célébration de la Journée Internationale de la Liberté de la Presse, le Gouvernement du Burundi a officiellement remis à la Maison de la Presse le titre de propriété de la villa qu’elle occupe actuellement.

Adresse de contact :        LA MAISON DE LA PRESSE DU BURUNDI

Boulevard du 28 novembre

Avenue des Travailleurs n°1

Tél. : (257) 22 21 87 59

Fax : (257) 22 21 87 59

site:www.maisondelapresse-burundi.org

Pour plus de question  cliquer ici

Email : info@maisondelapresse-burundi.org

B.P. : 6719

Bujumbura, Burundi

Personnalité juridique           :   Association sans but lucratif (ASBL)

Nom du Représentant Légal :    Madame Denise MUGUGU,

Tél. : 257 – 79 497348

mugugud@yahoo.fr

Nom du Directeur :    Nestor NTIRANYIBAGIRA

Tél. : (257) 22 21 87 59

77 74 16 00

e-mail :  majiwe@yahoo.fr

                                                      Vision

La vision de la Maison de la Presse est d’être une organisation fédérative d’appui aux médias et organisations professionnelles du Burundi et servir de centre ressource répondant aux besoins réels de renforcement des capacités des journalistes.

 

                        Mission

La Maison de la Presse du Burundi a pour mission de renforcer les capacités des médias, des organisations professionnelles de presse du Burundi, répondre aux besoins de formation, de documentation des professionnels de l’information, promouvoir la circulation de l’information et les échanges entre journalistes et professionnels de la communication, promouvoir la liberté de la presse, la solidarité professionnelle, le pluralisme et l’indépendance des médias.

                        Objectifs

La Maison de la Presse du Burundi est une association sans buts lucratifs qui a pour objet  notamment de :

 

  • Promouvoir la solidarité entre journalistes en servant de lieu de rencontre.
  • Promouvoir la liberté de la presse, le pluralisme et l’indépendance des médias.
  • Favoriser la communication entre le public et la presse.
  • Servir d’appui à la formation et au perfectionnement des journalistes.
  • Renforcer les capacités de production des médias.
  • Promouvoir la circulation de l’information et les échanges entre journalistes et professionnels de la communication.
  • Créer un espace de liberté pour les journalistes

                        Structures organisationnelles de la Maison de la Presse

1- L’  Assemblée Générale

Elle est l’instance suprême de l’association

2- Le Conseil d’Administration

 Le Conseil d’Administration est composé de 5 membresélus en Assemblée Génér

3- La Direction de la Maison de la Presse 

Elle est assurée par un Directeur recruté sur appel à candidatures par le Comité Exécutif. Le Directeur est notamment chargé de l’élaboration et de l’exécution des programmes et projets, de la coordination des activités et de la mobilisation des financements.

   4- Les Commissaires aux Comptes

Ils  vérifient la comptabilité une fois par semestre, ainsi que la régularité des opérations et la qualité de la gestion.

  Domaine d’intervention

Formation :

Des séminaires – ateliers de formation sont organisés en faveur des journalistes pour leur permettre de s’approprier les réflexes minima permettant la pratique d’un journalisme responsable et respectueux des limites légales et morales de la profession.

La formation intègre des éléments sur la culture citoyenne à travers des sessions de formation sur

Information :

Dans le souci constant de faciliter l’accès des journalistes aux sources d’information, la Maison de la Presse a mis en place un mécanisme de partage d’information et de renforcement de la solidarité entre les hommes et les femmes des médias. Elle organise régulièrement des conférences-débats ouverts à tout public. Les questions d’actualité y sont débattues. Journalistes, universitaires, chercheurs, militants des droits de l’homme,… y trouvent un cadre adéquat pour confronter leurs opinions dans la perspective de consolidation des acquis démocratiques et de construction d’une paix durable.

Des formations des portes paroles des institutions y compris lapolice et l’armée sont organisées à la maison de la Presse et constituent un cadre de renforcement des relationsentre les cadres dela FDN et les journalistes.

La Maison de la Presse est dépositaire d’information sur la presse. Elle reçoit des publications variées et des journaux qu’elle met à la disposition du public pour consultation. RUMURIKIRANGABO édité par le Ministère de la défense nationale et des anciens combattants fait partie des journaux disponibles à la Maison de la Presse.

Défense de la liberté de la presse et développement de la solidarité professionnelle :

La Maison de la Presse du Burundi fédère les médias, les associations professionnelles et les journalistes. Elle accompagne les associations de journalistes dans les activités de défense et de promotion de la liberté de la presse et du respect du code de déontologie professionnelle de la presse. Elle est à l’avant-garde des manifestations de la solidarité professionnelle alliant liberté de la presse et respect des limites morales et légales de la profession. Ainsi, chaque année, elle coordonne l’organisation les activités commémoratives des journées de solidarité internationale comme la journée internationale de la liberté de la presse et la Journée Africaine de l’Information, célébrées respectivement le 3 mai et le 7 novembre.

Renforcement des capacités des media pour servir de « chiens de garde » de la démocratie :

Dans ce cadre la Maison de la Presse du Burundi suit de près la vie en communauté et observe les dérapages dans ce secteur. En cas de faille, la Maison de la presse organise les media pour travailler en synergie et dénoncer les situations où la population se trouve laisée.Il est vraie que la vie dans la société n’est pas sans difficulté, mais la maison de la Presse doit veiller que les pouvoirs publics ne s’immisce pas pour semer ou faire semer le trouble . Elle interpelle les pouvoirs publics pour jouer son rôle de garant de la paix et de la sécurité.

 Renforcement des capacités des médias et associations professionnelles :

La Maison de la Presse du Burundi appuie les médias, des associations professionnelles et des journalistes notamment en appuyant les productions, en organisant la logistique pour leurs rencontres et un accompagnement de leur travail. Les associations ci-après y sont hébergées :

> Le Centre de Recherche Audiovisuelle « CERA »

  • Ø L’Observatoire de la Presse au Burundi (OPB) ;
  • Ø L’Union burundaise des journalistes ;
  • Ø L’Organisation des Médias de l’Afrique Centrale. Cette dernière organisation à vocation régionale y organise aussi des activités de monitoring de tous les médias audiovisuels émettant sur le sol burundais.
  • Ø Le Programme d’Appui Commun aux Médias « PACAM »
  • Ø Le Centre de Formation des Médias « CFM »

ATOUTS

 La Maison de la Presse disposent d’un cyber média à connexion Internet haut débit doté d’une connexion sans fil, une salle de documentation offre à longueur de journée des ouvrages de qualité aux lauréats des universités de la place et aux différents chercheurs ; la présence d’un snack/café ouvert toute la journée permet aux séminaristes et stagiaires de se restaurer sur place et d’éviter la perte de temps occasionnée par les libres restaurations à domicile

Trouver également à la Maison de la Presse des salles de formation équipé de matériels de projection et d’outils informatiques et logiciels de montage adaptés.

Adresse : 77 741 600/78 741 600/78 800 235/22 21 8780/22 27 4077

info@maisondelapresse-burundi.org , majiwe@yahoo.fr, murenguko_bobo@yahoo.fr, gabrielnikundana1@gmail.com