Formations en cours

FORMATION DES CADRES DU SERVICE D’INFORMATION ET COMMUNICATION IEC

 

 

FORMATION EN TECHNIQUES  ET  STRATEGIE  DE COMMUNICATION

 

Entre

Le Régisseur du Projet d’Appui à la Politique Sectorielle de la Santé au Burundi  PAPSBU-« AMAGARA MEZA », Docteur  Georges NSENGIYUMVA, agissant  au nom et pour compte du Ministère des Finances et de la Planification du Développement Économique, Ordonnateur  National du FED, ci-après dénommé «Le pouvoir adjudicateur  »d’une part ;

Et

La Maison de la Presse du Burundi, sise au Boulevard du 28 novembre, avenue des travailleurs n°1, Téléphone 257 22 21 87 59 , BP 6719 BUJUMBURA-BURUNDI, représentée pour ce contrat par Mr Nestor NTIRANYIBAGIRA, Directeur, ci-après dénommé « Le contractant  »,d’une autre part ;

Il a été convenu ce qui suit :

Conditions particulières

Objet

L’Objet  du présent contrat est d’assurer une formation en technique et stratégies de communication en faveur de 14 cadres du service  IEC (Information Éducation et communication)  du Ministère de la santé Publique et de la lutte contre le Sida, en vue de renforcer la participation communautaire dans l’amélioration de la qualité des services à l’hôpital par une stratégie de communication innovante.

Période de mise en œuvre et délais

La date de début d’exécution est fixée au 19/09/13.

La période maximal de mise en œuvre des tâches, est de 42 jours ouvrables, dont 2 jours de préparation,20 jours de formation et 20 jours d’accompagnement sur  terrain.

 

Compréhension de la Mission

La demande faite dans le document d’offre est une formation des cadres du service d’information et communication IEC, du Ministère de la Santé Publique et de lutte contre le Sida.

La Maison de la Presse du Burundi, nantie de plus de 15 ans d’expérience dans la formation en journalisme et communication, est appelée à accroître ou renforcer les capacités en communication de masse et ciblée. Cette formation vise à la fois les technique de conception, de réalisation et de montage audio/vidéo d’une émission, mais aussi la conception, l’élaboration, la transmission et l’évaluation des messages à livrer à la population par ces cadres. Les modules doivent comprendre la maîtrise de la communication de masse. La formation est en même temps théorique et pratique.

En plus de la formation, la Maison de la presse devra assurer un coaching in situ, il s’agit d’accompagner le personnel formé pendant une certaine période afin d’identifier les besoins auprès de deux hôpitaux modèles, d’identifier le contenu, de produire des messages ainsi que les supports.

 

Proposition de la Méthodologie

 

Trois sortes de méthodologies seront adoptées durant toute la formation.

  1. a.      Démarche participative

v  La première démarche professionnelle est la prise de contact entre les stagiaires et le formateur. Ceci permettra à ce dernier de savoir leurs préroquis par un pré-test. Le pré-test sonde le niveau par rapport au module présenté en même temps qu’il renvoie le formateur dans ses notes pour refixer certains détails ou en enlever d’autres.

v  La méthodologie participative permet aussi au formateur de plonger les stagiaires dans une causerie évolutive, les uns apprenant sur les autres en suivant une échelle de valeur qualitative insufflée par le formateur qui progresse sur une idée de qualité.

v  Une séance de formation enchaîne sur la suivante par une restitution de la matière de la veille afin de refixer les idées, et permettre au formateur d’évaluer ses performances.

 

  1. b.     Le learning by doing

v  C’est une méthodologie qui sera adoptée surtout dans le montage audio et dans la prise d’images. Il faut, non seulement donner la technique, mais encore permettre au stagiaire de toucher sur le matériel didactique, se brûler les doigts et maîtriser les touches sensibles et celles interdites. C’est en effet la fabrication de la matière par l’apprenant lui-même.

  1. c.      Le coaching in Situ

v  Il s’agit d’un accompagnement des stagiaires sur terrain afin de les aider à mettre en pratique les acquis de la formation afin de les familiariser avec la production d’émission

v  Cette activité aura pour finalité d’améliorer la qualité des services dans les différents services de santé, en mettant également l’accent sur l’orientation des patients à travers différents produits médiatiques qui seront conçus à cette fin. Entre autres produits, la maison de la Presse compte demander aux différents services hôspitaliers visités la mise en place dans l’espace d’accueil d’un vidéogramme destiné à guider les patients vers les différents service d’accueil ou de soins. L’accompagnement durerait 60 jours. Il reviendrait aux responsables du Projet d’identifier les deux hôpitaux modèles . La Maison de la Presse compte aider les stagiaires à concevoir et produire des messages dont certains seront apposés sur des panneaux d’affichage à apposer dans les endroits bien identiés. A la fin de cet accompagnement les stagiaites seront déjà des professionnels pouvant voler de leurs prpres ailes.

v  En terme de moyens de travail, la Maison de la Presse propose dans le budget la dotation d’un certain nombre de matériel à ce personnel.

v  L’accompagnement se fera en groupe de 7 stagiaires, un formateur et un superviseur du projet « AMAGARA MEZA ». Le chronogramme d’accompagnement sera établi au fur et à mesure de la conduite de l’activité, c’est-à-dire semaine après semaine par exemple.

 

Modules de formation

Module Nombre de jour Formateur
01 Montage audio 3 -NIYUNGEKO Hermes
02 Montage Vidéo 4 -Robert NKURUNZIZA
03 Ecriture journalistique 2 -Ferdinand BIGUMANDONDERA
04 Collecte et traitement 4 -Gabriel NIKUNDANA
05 Les Grands Genres journalistiques 3 -Gabriel NIKUNDANA
06 Prise d’Image 2 -Athanase NTIYANOGEYE
07 Production des émissions 2 -Charles NDAYISENGA

 

08 L’accompagnement sur terrain 20 -Robert NKURUNZIZA

-Nestor NTIRANYIBAGIRA

-2 Cadres du Projet AMAGARA MEZA

 

En plus de ces modules, et compte tenu de la mission de communication dévolue à ces cadres, la Maison de la Presse compte insérer un chapitre sur la communication afin d’apprendre à ces cadres à pouvoir différencier la communication de l’information

La mise en œuvre de cette stratégie combinera deux types de modèles de communication en fonction de l’aspect qu’il s’agira de mettre en exergue : le modèle de la cible et le modèle transactionnel.

 

Le modèle de la cible : dans ce modèle toute l’activité de communication est centrée sur ce que l’émetteur doit faire, ce qu’il doit dire, son habileté à bien coder ses messages, sa façon de construire, d’organiser et de livrer le message. La question est de savoir ce que l’émetteur doit faire pour persuader et aider une autre personne.

 

Dans le modèle transactionnel, la communication est considérée comme une transaction dans laquelle les deux parties sont actives, même si ce n’est pas de la même manière. Les interlocuteurs sont liés les uns aux autres, ils tiennent à réaliser quelque chose ensemble.

Les stagiaires devront maîtriser les notions sur :

-          la communication de masse qui s’adresse à tout public. Ses supports seront des imprimés (affiches, dépliants, panneaux,…) et le matériel audio-visuel dont les canaux sont les radios et le TV.

-          La communication de groupe à travers des séminaires d’information et de formation/sensibilisation en rapport avec la problématique. Cette activité visera surtout  les leaders à tous les niveaux.

-          La communication interpersonnelle à travers une communication de proximité qui consistera en information et conseils prodigués par un personnel formé à cette fin à des groupes cibles bien définis.